(VIDÉO) BUSINESS FORUM À TOUBA - De la transformation à la consommation du mil en passant par sa transformation (Projet Usda-Clusa)


Touba a abrité ce week-end un business Forum sur le mil initié par le projet Clusa, en partenariat avec des unités de production dynamiques évoluant dans la cité. Les travaux ont duré 48 heures et  ont eu pour effet d'enregistrer des résultats immédiats et probants. 
Selon Madame Guèye née Bineta Coly, responsable chargée du développement  et du commerce au niveau du projet  Usda- Clusa, il s'agissait d'abord d'échanger autour du  '' Projet des services des entreprises de mil '' avant de défiler largement sur la place prépondérante qu'occupe cette céréale dans le quotidien des uns et des autres. '' Le projet, dira-t-elle,  intervient dans la filière du mil, dans la chaîne de valeur mil, de la production à la consommation en passant par la transformation. Nous avons voulu, pour cette deuxième édition après la première en 2017, développer le thème qui a porté sur '' les pôles multiservices, une  réelle opportunité pour les  entreprises  de transformation  de mil de Touba. Dans la section de transformation, nous savions que les entreprises ont besoin de mil mais nous leur offrons un mil de qualité à travers les producteurs, les pôles de développement, les pôles multi services."

Bineta Coly de se réjouir de l'atteinte des objectifs. '' Nous avons eu des intentions d'achat d'environ 130 tonnes, et ça ce n'est qu'un départ. L'année dernière, nous avions obtenu rien qu'à Darou Salam entre 400 et 500 tonnes. Avec les autres, nous étions à 600 tonnes. Nous espérons que les nouvelles unités de transformation qui ont reçu une formation en technique de transformation du mil vont avoir besoin du mil de qualité et les pôles sont là pour leur offrir ce dont elles ont besoin. ''

Note interlocutrice de rappeler que le projet n'intervenait que dans des localités comme Kaolack, Kaffrine et Fatick. "Mais au vu du dynamisme chez les femmes comme Sokhna Astou Mbacké Gaye, Touba a été intégrée.''

Face à la presse, Sokhna Astou Mbacké Gaye, actrice de développement et directrice d'une entreprise de transformation de céréales, se réjouira de la capacité du projet à générer des emplois non négligeables.
Lundi 8 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :