(VIDÉO) AÏDA MBODJ CHAMBRE MACKY : "Un monsieur, en lançant son parrainage, a dansé. Moi, je ne danserai pas parce que je suis trop sérieuse"


Après avoir démarré sa collecte de signatures en recueillant celle de sa propre mère,  en perspective de la prochaine Présidentielle dans laquelle elle compte se lancer, Aïda Mbodj a affirmé sa ferme volonté d'aller jusqu'au bout de son objectif qui est de briguer les suffrages des Sénégalais en 2019 et de gagner l'élection de la plus brillante des manières. Elle était en Assemblée générale dans la commune de Bambey.

Parlant d'elle-même à la troisième personne du singulier, elle se définira comme une femme qui '' aura sur ses frêles épaules la lourde charge de gérer les destinées d'un pays pendant 5 ans et qui aura l'objectif de sortir cette ville et les autres villes réputées pauvres de cette pauvreté et non se contenter de slogans. Elle travaillera à vous faire accéder aux services sociaux de base. ''

Ceci étant dit, Aïda Mbodj dira, vu les priorités qui l'attendent, ne pas inscrire  dans son agenda une seule minute de danse. Chambrant le candidat Macky Sall, l'ancienne ministre d'État de confier qu'elle n'a vraiment pas le temps de danser, évoquant plusieurs raisons. ''Je ne peux pas danser. J'ai l'obligation de rester debout parce que j'ai une admiration pour les Sénégalais. Je veux vous sortir des eaux. Vous êtes dans les inondations... Je ne danserai pas parce que je n'ai pas encore atteint mon objectif... L'objectif de vous sortir de la pauvreté. Je ne danse pas parce que les paysans ont un avenir incertain. Ils  ont semé et que la pluie n'est pas au rendez-vous. Je ne peux pas danser parce que  nous pleurons encore nos morts dans les hôpitaux. Je ne peux pas danser parce que nos parents n'ont pas accès aux soins les plus primaires dans les structures de santé. Je ne peux danser parce qu'il y a jusqu'à présent des enfants qui ne vont pas à l'école, parce qu'on est toujours pas arrivé à réduire la mortalité infantile, parce que le panier de la ménagère est vide... ''

La rencontre on ne peut plus populaire, a enregistré la présence de plusieurs délégations venues de plusieurs coins du Sénégal. Parmi les personnalités remarquées, il y avait la Présidente du Conseil départemental de Bambey, Sokhna Fatou Sène et des adjoints au maire.
Dimanche 2 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :