Usurpation d’identité professionnelle : La commission nationale de carte de presse victime d’un cas de fraude !


La commission nationale de carte de presse vient d’enregistrer son premier cas d’usurpation d’identité professionnelle ce jeudi. Il s’agit d’un homme qui a été arrêté par hasard par la Police et qui a exhibé sa carte professionnelle.

Vigilants, les forces de défense et de sécurité ont voulu en savoir plus sur la véracité de son identité. C’est par la suite qu’elles ont saisi la commission pour une vérification qui sera défavorable au fauteur.

« Monsieur, en réalité ne figure pas sur le fichier à la disposition de la commission ». Il a été conduit au commissariat pour s’expliquer sur son acte et pourrait même faire face au procureur pour usurpation de profession et Faux et usage de faux.
Jeudi 20 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :