Urgent : Saer Kébé et l'Imam Dianko libres


Malgré les lourdes réquisitions du Parquet à leur encontre, les accusés Boubacar Dianko et Saër Kébé ont recouvré la liberté.
Le premier qui risquait les travaux forcés à perpétuité, a été acquitté par la chambre criminelle qui estime qu'il y a un doute sur son affiliation au Mouvement pour l'unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Le tribunal a aussi prononcé l'acquittement sur le crime d'atteinte à la sûreté de l'État et a décidé de relaxer l'Imam Dianko de ce crime.
Pour ce qui le concerne, l'élève Saër Kébé a écopé de trois mois assujettis de sursis pour le crime de menace. Le juge estime que les faits d'apologie et d'acte de terrorisme ne sont pas établis. Il risquait cinq ans de travaux forcés.
Jugés le 27 mars dernier devant la chambre criminelle spéciale, les deux accusés avaient nié les faits à eux reprochés...
Mercredi 10 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :