Université Assane Seck de Ziguinchor : Le SAES en grève invite l'État au respect de ses engagements vis-à-vis des 3500 bacheliers orientés...

« Le Saes a décrété un mouvement de grève d'avertissement de 48 heures pour alerter l'opinion sur la situation des bacheliers orientés à l'université Assane Seck de Ziguinchor », a annoncé d’emblée Daouda Niang Diatta, coordonnateur du Saes ce mardi. La grève a démarré lundi et prend fin ce mardi. 
C'est ce mercredi que les enseignants feront face à la presse pour évaluer la grève et dégager les perspectives. Poursuivant, le coordonnateur dénonce, « à ce jour, pas une salle de classe de plus n'a été réceptionnée mettant l'administration devant l'impossibilité de sortir les emplois du temps pour que l'année puisse démarrer. Tous les autres engagements que le ministère de l'Enseignement Supérieur avait pris pour que l'université prenne tous les bacheliers orientés, n'ont pas été respectés. Nous alertons les parents sur la situation que ne manqueront pas de vivre leurs enfants. L'université n'a pas d'enseignant pour prendre ce surplus d'étudiants, le campus social ne dispose pas de logements pour les accueillir. Vous voyez cette situation de précarité que cette décision a provoquée...", conclut-il.  


Mardi 14 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :