Un nouveau gouvernement avant le 4 avril ( Par Abdoulaye Fofana SECK)


Comme toujours, c’est dans la plus grande des discrétions que le président Macky Sall élabore ses grandes options dans la conduite des affaires de l’Etat.
Maître des horloges, il peut être contrarié par des circonstances imprévues, mais cède rarement sur ses convictions fortes et parmi celles-ci la nécessité vitale de doter le Sénégal d’un Premier ministre compétent, consensuel, loyal, efficace et efficient, capable de répondre aux défis et enjeux pressants de l’heure.
Qui répondra aux critères et exigences ainsi listés pour siéger à la primature ?
L’équipe que ce Premier ministre aura la chance de coordonner sera-t-elle technique ou politique? Ou fera-t-elle la synthèse des deux?
Reflétera telle une recomposition sous l’étendard d’un vaste rassemblement autour du président, allant de la famille libérale retrouvée à des partis de l’opposition, en passant par des technocrates rompus aux arcanes de la gestion des affaires, compétents mais aussi républicains et loyaux ?
Maîtrisant l’art des grandes surprises qui se traduisent par des choix de raison plus que de cœur, d’efficacité plus d’affinité, le président Macky Sall sait que le temps de l’attente est bien entamé.
Dans le plus grand secret, il a entamé ses consultations et sachant qu’aucune erreur de casting ne lui sera permise, il scrute à la loupe tous les profils.
L’exercice très avancé peut accoucher de la nouvelle équipe gouvernementale avant la commémoration du 62e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale.
L’attente n’est plus pour longtemps et du coup le maître du jeu prendrait le contrepied des défenseurs de la nomination du nouveau gouvernement après les législatives prévues le 31 juillet 2022.
Abdoulaye Fofana SECK
 
 
Lundi 14 Mars 2022
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :