Un enseignant arrêté pour viol suivi de grossesse sur son élève de...14 ans : Scandale à l'école primaire de Dimbéré

Un nouveau cas de viol suivi de grossesse sur une élève de 14 ans met encore en cause un enseignant. À ce rythme, l'histoire risque de donner raison à Human Right Watch (Hrw), auteur d'un rapport accablant qui avait secoué le monde enseignant.


Un enseignant arrêté pour viol suivi de grossesse sur son élève de...14 ans : Scandale à l'école primaire de Dimbéré
En décembre 2018, Libération révélait qu'un professeur de sciences de la vie et de la terre (Svt) au Cem de Gniby (Kaffrine) avait été arrêté par la gendarmerie pour avoir abusé d'une élève mineure. L'enseignant, formellement mis en cause, avait fait des aveux lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue.
L'affaire tombait mal puisqu'elle est arrivée au moment où, dans un rapport accablant, l'Ong Human Right Watch avait révélé des cas de viol dans les écoles sénégalaises impliquant des enseignants. Un rapport vivement contesté par les syndicats d'enseignant mais aussi par le ministère de l'Education qui jurait que l'Ong voulait imposer, à travers ce document, l'enseignement de l'éducation sexuelle dans les écoles sénégalaises.
Deux mois après, voilà qu'un autre cas, plus grave, est noté dans la même région de Kaffrine. Cette fois-ci les faits se sont déroulés à l'école primaire de Dimbéré dans le Mabo.
Selon nos informations, l'enseignant A.B.Nd n'a rien trouvé de mieux à faire que d'abuser, à plusieurs reprises de S.S.D, son élève en classe de Cm1, âgée tout juste de 14 ans. L'histoire aurait pu ne jamais s'ébruiter si l'élève n'était pas tombée enceinte et, sur pression de ses parents, elle a désigné l'enseignant qui a été cueilli par la brigade de gendarmerie de Birkilane. Une bien triste affaire encore qui plus A.B.Nd a reconnu totalement les faits en tentant de plaider le...consentement. Tragique!
Jeudi 31 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :