UGB / Saint-Louis : « le taux de couverture en lits est estimé aujourd'hui à 49% » (Pape Ibrahima Faye)


Pour cette année universitaire, l'université Gaston Berger de Saint-Louis devra recevoir près de cinq mille étudiants orientés à Sanar. Ce qui viendra s'ajouter au nombre pléthorique d'étudiants que compte déjà cette université jusque-là considérée comme une université de renommée. Mais si l'on se fie aux propos du directeur du centre des œuvres universitaires de Saint-Louis, Pape Ibrahima Faye, le problème du logement ne devra pas constituer un handicap.
Par ailleurs le directeur du CROUS de rassurer qu'aujourd'hui le taux de couverture en lits de l'université Gaston Berger pour les besoins du logement social est estimé à 49%.
« Je ne dirais pas que ce nombre est pléthorique. Mais, avec l'université Gaston berger de Saint-Louis, nous avons la meilleure université du Sénégal, qui présente un taux de couverture bien apprécié en Afrique de l'ouest, au-delà même du Sénégal. Aujourd'hui le taux de couverture en lits est de 49%, pour dire que l'université est bien placée. Maintenant l'enseignement Supérieur a un coût. Le gouvernement sénégalais est train de faire d'importants efforts à ce niveau », a rassuré Pape IbrahimaFaye.
Par ailleurs, le directeur invite les étudiants inscrits à l’UGB pour cette année, à se rapprocher de la direction de l'hébergement. Il rappelle également que, toujours pour mieux prendre en charge les étudiants, l'université Gaston Berger a réceptionné un nouveau bâtiment qui peut contenir jusqu'à près de mille étudiants.
« D'ailleurs nous venons de réceptionner un nouveau bâtiment qui peut contenir mille étudiants de plus. Il y a cinq mille étudiants qui sont orientés au niveau de l'université pour cette année. Les étudiants seront logés, le nouveau village sera réservé en grande partie. La division de l'hébergement prendra en charge tout cela pour que les choses se passent de la meilleure des manières possibles. Je précise également qu’il a un agenda qui a été déjà dressé par la division de l'hébergement. Il suffit maintenant aux nouveaux étudiants inscrits de se rapprocher de la division de l'hébergement qui a en charge la question de l'hébergement et d'attribution des chambres. Ce sont des logements mis en place par l'État du Sénégal », , a précisé Pape Ibrahima Faye.
 
Toutefois le directeur du CROUS de souligner que « la revendication peut être légitime. Mais la plus importante dans ça c'est de trouver les voies et moyens pour la satisfaire de la meilleure manière possible ». Cependant, précisera-t-il également, la direction du CROUS n'acceptera jamais de céder au chantage encore moins à la pression. Mais elle restera toujours dans sa logique de servir les étudiants pour une meilleure amélioration du cadre de vie dans l'espace universitaire.
Le directeur du CROUS s'exprimait au cours de la cérémonie de mise en œuvre d'un projet communautaire, pour la rénovation et l'embellissement des blocs et murs au niveau des quinze villages de l'université qui servent de logements sociaux aux étudiants, pour une meilleure amélioration du cadre de vie...
Dimanche 17 Janvier 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :