UCAD : Le Recteur et le Directeur de l’IFE traînés en justice pour faux et usage de faux.


UCAD : Le Recteur et le Directeur de l’IFE traînés en justice pour faux et usage de faux.
Les membres du syndicat de l’USB SUDES-ESR de l’Institut de Français pour les étudiants étrangers (IFE) ont cité à comparaître le recteur Ahmadou Aly Mbaye et le directeur de l'IFE, Abdoulaye Diouf. En effet, ils devront répondre devant la chambre correctionnelle de Dakar le 23 février 2022 prochain. Ils sont accusés par ces enseignants-chercheurs de faux et usage de faux, délits commis à l’occasion de la nomination irrégulière de Abdoulaye Diouf comme directeur de l’IFE.

Selon le communiqué parvenu à la rédaction, c’est dans ce contexte que la prétendue direction de l’IFE revient à la charge et renouvelle les actes délictueux à l’encontre des enseignants contestataires, à savoir l’investissement de l’IFE ce 11 février 2022 par des agents de sécurité venus agresser les enseignants sur leur lieu de travail pour la deuxième fois, ce pour une raison inconnue ; l’organisation de la rentrée de l’IFE en excluant systématiquement les mêmes enseignants au mépris de tous leurs droits avec la complicité active de Harouna Tall, le directeur des affaires pédagogiques de l’UCAD, qui a cautionné des résultats tronqués et des emplois du temps fictifs.

Après neuf mois de souffrance sans solution, les syndicalistes pointent un doigt accusateur vers les autorités jusqu’au plus haut niveau qui laisse le recteur agir, selon eux, en délinquant et semer impunément l’anarchie dans l’institution qu’il est censé diriger.
Lundi 14 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :