Tunnel de Soumbédioune : Cheikh Bamba Dieye dénonce un problème d'entretien de nos infrastructures et de suivi de qualité de réalisation.


Le député Cheikh Bamba Dièye dans son intervention lors du vote du budget du ministère des infrastructures, a évoqué la qualité et le manque d'entretien des routes. Pour lui, le plus essentiel est de réaliser les infrastructures dans les règles de l'art et de faire le suivi pour l'entretenir.

" On constate qu'au Sénégal deux ans après avoir réalisé une route, il y a des fissures et on sait pertinemment que la durée de vie d'une route est de 20 ans", a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, l'honorable député a estimé que lors des inondations de cette année beaucoup de routes ont été coupées, des ponts sont tombés, cela revient à s'interroger sur le contrôle et des fois la qualité des études avant réalisation pose problème.

Il pose également le problème des prescriptions techniques qui doivent être respectées par les entreprises qui réalisent les infrastructures dans le cas contraire, les routes qui devaient durer 10 ans vont durer 5 ans. 

Cheikh Bamba Dièye de signaler à Monsieur le Ministre l'état du tunnel de Soumbédioune dont la majorité des points lumineux ne fonctionnent pas, sans compter les fuites constatées. Cheikh Bamba de dire qu'il y a un réel problème d'entretien.

Concernant la nouvelle route qui va à Saint-Louis, il précise que les rayons de giration sont très petits, les pertes de tracé sont extrêmement nombreuses. Il pointe du doigt l'entreprise qui l'a réalisé qui a seulement suivi le terrain naturel et qu'il n'a pas fait les terrassements qu'il faut et il a gagné des milliards pour rien du tout parce que les conditions de réalisation n'étaient pas réunies. "C'est une route extrêmement dangereuse et c'est une négligence inacceptable", avant d'inviter le ministre à corriger cette réalisation...
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :