Trois questions à Me Augustin Senghor, président de la FSF : «On ne va pas se permettre de faire la fine bouche vu notre rang en Afrique. Nous allons assumer notre statut de favori»

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) s’est entretenu avec nos confrères de Record juste après le tirage au sort de la CAN 2019. Me Augustin Senghor qui a conduit la délégation du Sénégal au Caire, refuse de faire dans la langue de bois. Pour lui, le Sénégal doit assumer son statut de favori du groupe C qu’il partage avec l’Algérie, la Tanzanie et le Kenya.


 
Président, quelle analyse faites-vous du groupe C que le Sénégal partage avec l’Algérie, le Kenya et la Tanzanie ?
 
Je pense qu’on peut considérer que le tirage est parfaitement abordable pour nous. On ne va pas se permettre de faire la fine bouche vu notre rang en Afrique et nos performances ces dernières années. On peut considérer que nous faisons partie des favoris de ce groupe et l’assumer en tant que tel. Logiquement, les deux premières places doivent être promises au Sénégal et à l’Algérie. J’estime que nous devons viser la première place. Concernant nos deux autres adversaires, le Kenya et la Tanzanie, je pense qu’il n’y a plus de faire-valoir. Il faudra les respecter et les prendre au sérieux pour pouvoir s’imposer dans ce groupe.
 
 
Confirmez-vous l’information selon laquelle le Sénégal pourrait jouer contre l’Égypte en amical ?
Non, je ne la confirme pas. Nous attendons les dernières orientations du coach. Nous pensons nous préparer en Espagne. Il appartient donc au coach de nous orienter vers l’équipe qu’on peut jouer ; mais, tout compte fait, nous avons reçu plusieurs propositions de matches amicaux. Mais, il fallait attendre de connaître le nom de nos adversaires. Toutefois, à ma connaissance l’Egypte n’a pas été citée parmi les potentiels adversaires. Mais, il faut dire que beaucoup d’équipes nous ont sollicités.
 
Quelles sont ces équipes qui ont manifesté le désir de croiser le Sénégal ?
Aujourd’hui, c’est prématuré de dire les équipes qui nous ont sollicités. Elles sont pratiquement toutes ces équipes là qui pensaient qu’on ne serait pas dans la même poule. Forcément, c’était très ouvert et je ne peux pas citer de nom spécialement. Il faut juste savoir que dans les prochains jours, le coach va se faire une idée des adversaires qu’il compte jouer. Et, à partir de là, on va communiquer ces noms là.
Samedi 13 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :