Trois individus condamnés aux travaux forcés pour trafic international de drogue


Trois individus condamnés aux travaux forcés pour trafic international de drogue
Diourbel, 28 mars (APS) - La Chambre criminelle du tribunal de grande instance (TGI) de Diourbel a condamné, jeudi, Khadim Thiam, Mourtalla Sow et Sohibou Sow, aux travaux forcés pour association de malfaiteurs et trafic international de chanvre indien.
 Le tribunal a déclaré Khadim Thiam et Mourtalla Sow coupables des faits d’association de malfaiteurs, les condamnant respectivement à 10 ans de travaux forcés et une amende ferme de 2 millions et à 15 ans de travaux forcés et une amende de 5 millions frabcs cfa.
 Le troisième accusé Sohibou Sow dit Abo, frère germain de Mourtalla Sow, en fuite, a été condamné par contumace. Il a été déclaré coupable des faits d’association de malfaiteurs et condamné à 15 ans de travaux forcés avec une amende de 5 millions de francs cfa.
 Le tribunal a lancé un mandat d’arrêt contre lui.
 
Le tribunal a acquitté Fallou Ndiaye, apprenti chauffeur de Khadim Thiam.
Les deux véhicules qui étaient utilisés par les prévenus au moment du forfait ont été saisis et la drogue confisquée aux fins de destruction.
 Les faits pour lesquels ils ont été jugés remontent au 23 avril 2017. Ce jour là, les gendarmes de la brigade de Colobane (Gossas) signalent à leurs collègues de Kael qu’un camion transportant du chanvre indien venait de forcer le barrage érigé dans leur secteur de compétence.
 Sur la base de cette information, les éléments de Kael mettent en place un dispositif sécuritaire. Mais le chauffeur va de nouveau forcer le barrage. Et il s’en est suivi une course poursuite au cours de laquelle, le camion heurta un poteau électrique avant de s’immobiliser devant une maison à Mbacké.
 
Le chauffeur et son apprenti qui ont essayé de prendre la fuite sont arrêtés par les gendarmes. La fouille effectuée sur le camion a permis de découvrir 91 paquets contenant chacun 2 kg de chanvre indien chacun soit un total de 182kg.
 
Cette drogue d’après Khadim Thiam était destinée à Mourtalla Sow. Sohibou Sow a pris la place de son frère Mourtalla qui, en un moment, était en prison.
 
Le procureur a estimé que pour comprendre ce dossier, il faut remonter à 2016 lorsque Serigne Mbacké Sow et Alioune Ahmed Sow, tous deux frères de Mourtalla et de Sohibou Sow étaient détenus à Rebeuss, à Dakar, pour trafic international de drogue.
 
C’est à la suite de cette affaire que les éléments de la section de recherches sont informés d’un trafic de drogue sur le corridor Dakar-Bamako.
 
L’implication de l’apprenti-chauffeur Fallou Ndiaye n’est pas établie, selon le procureur qui a demandé son acquittement « ne serait-ce qu’au bénéfice du doute ».
 Mais pour le parquet, les accusés Khadim Thiam, Mourtalla Sow et Sohibou Sow dit Abo s’adonnaient bien à ce trafic international pour une exploitation purement commerciale sur le territoire sénégalais. Cette marchandise a été introduite frauduleusement au Sénégal.
Le ministère public a demandé au tribunal de les déclarer coupables et de les condamner à 20 ans de travaux forcés avec amende ferme de 5 millions chacun.
Jeudi 28 Mars 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :