Tribunal de Paris : Lamine Diack à la barre ce lundi, quelques messages de soutien sur les réseaux sociaux.

Renvoyé à deux reprises, le procès de l’ancien patron de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) Lamine Diack s'ouvre ce lundi devant le tribunal de Paris. Le dirigeant sportif Sénégalais, président de l’IAAF entre 1999 et 2015 sera à la barre de la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris, en même temps que quatre autres acteurs.


Ils doivent répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée et seront jugés du 8 au 18 juin à Paris. Lamine Diack, l'un de ses fils et quatre autres prévenus sont soupçonnés d'être au cœur d'un vaste système de corruption pour couvrir des athlètes dopés.

 

Des sénégalais souhaiteraient que «l’État apporte son soutien» à l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf). Sur les réseaux sociaux, beaucoup de ses souteneurs invitent solennellement les autorités étatiques à aider au retour du dirigeant sportif parmi nous.

 

Certains faisant allusion à son «âge avancé (87 ans)» et de sa «santé précaire», ont a salué un « homme exceptionnel et un digne fils du pays qui a beaucoup fait pour le Sénégal ».

 

Ils sont nombreux à se joindre ainsi au collectif regroupant les soutiens de l’ancien président de la l'Iaaf, qui sont maintenant plus actifs sur la toile du fait de la pandémie du nouveau coronavirus.

 

Ce qui ne les empêche pas de renouveler leur soutien à l’ancien président de l’Iaaf, saluant «ses combats antérieurs consistant à défendre les héritages du continent africain ».

 

 

Lundi 8 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :