Tribunal de Dakar : deux jeunes attraits à la barre pour une affaire de location de voiture.

Idrissa Koné et Pa Omar Dramé ont été attraits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, pour les faits respectifs d’abandon de véhicule et de falsification de documents.


Alors que son grand frère, commerçant de profession, avait mis à sa disposition une voiture pour qu’il travaille, le jeune Pape Omar Dramé âgé d’une vingtaine d’années, lui a décidé de la mettre en location. Ainsi avec la somme de 70.000 fcfa mise sur la table par Idrissa Koné, Pa Omar a bien voulu lui passer sa bagnole pour une durée de trois jours. Ainsi pour plus d’assurance, il eut comme idée de confectionner ses propres contrats de location.

Malheureusement pour lui, les choses ne se sont pas déroulées comme voulu car la voiture s’est finalement retrouvée abandonnée dans un accident au milieu de nulle part. Une situation qui pousse le juge à demander à Pa Omar comment la voiture s’était retrouvée là-bas. « Mr le juge, je ne sais pas moi comment, mais je l’avais louée à Idrissa et il est parti avec, le reste je peux pas le savoir je l’ai pas suivi », assure Pa Omar.

Ainsi, le juge posa la question à Idrissa. Comment expliquez-vous cela ? Comme réponse, Idrissa soutient : « Mr le juge j’ai juste loué la voiture pour Amadou. J’ai conduit la voiture dans mon quartier remis les clés au boutiquier pour qu’en retour Amadou les récupère puisque je devais partir au Lac Rose le matin... »

Dans son réquisitoire, le procureur a lui cherché à savoir pourquoi Amadou n’est pas en personne parti louer la voiture. Ainsi il demanda à Idrissa si ce dernier avait un permis de conduire, Idrissa répondit : « ah je ne sais pas. » Très remonté, le procureur demandera ensuite comment l’on peut louer une voiture pour quelqu’un d’autre sans même chercher à savoir s’il a un permis ou pas. Idrissa s’explique : « il m’a juste dit qu’il avait un permis mais je ne le lui ai pas demandé. »

Selon le procureur, Idrissa a juste utilisé son permis pour permettre à son ami Amadou de se procurer la voiture du sieur Pa Omar, ce dernier ayant vu la somme proposée, a décidé de falsifier ses faux documents et dire que c’est l’agence de location de son grand frère, chose qui est parfaitement fausse. Ainsi, il demandera au tribunal d’appliquer la loi.

Pour la défense, ceci est juste une erreur car Idrissa n’avait jamais su que son ami n’avait pas de permis. « Il a juste été  victime, étant donné qu’il est parti en voyage le lendemain ». Face à tout cela, cette dernière demande avec clémence au juge de relaxer ces deux jeunes qui prendront conscience à ne plus refaire ces genres erreurs.

Dans sa délibération, le tribunal a finalement relaxé les deux prévenus. cependant le jeune Pa Omar a été condamné à deux ans pour usage de faux.
Mardi 5 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :