Transports aériens : Le Sénégal ouvre à nouveau ses frontières aériennes sous haute surveillance.

Le Sénégal reprend les vols internationaux après la réouverture de ses frontières aériennes. À l'AIBD, les forces de l’ordre veillent au grain. « Le voyageur doit se soumettre à un prélèvement ou subir un test Covid-19 au Sénégal, si cela est jugé nécessaire par l’autorités sanitaire de l'aéroport, suite à une évaluation du risque. Les frais de dépistage sont à la charge du passager », selon la Directrice de la Santé Publique, Marie Khémesse Ngom Ndiaye. Un passager qui présente des symptômes évidents doit remplir une fiche médicale fournie par le personnel de l'aéroport et il sera pris en charge de même que le passager testé positif à la Covid-19. Les mesures barrières pour éviter la propagation de cette pandémie qui sévit actuellement dans le pays sont vigoureusement respectées, selon Xavier Mary, le directeur général de la société de gestion de l’AIBD qui a dirigé la visite des autorités venues s'enquérir de la situation ce 15 juillet 2020. Du côté des passagers, M. Coulibaly, en partance pour Accra, a accueilli avec soulagement la reprise des vols internationaux. Selon lui cependant, « le dispositif était un peu perturbé par quelques dysfonctionnements. Les voyageurs étaient perdus au début et il y’ a eu des rassemblements avec deux grands vols qui ont coïncidé. Il a fallu l'intervention des forces de l'ordre pour régler cette situation qu'on peut éviter à l'avenir... »


Mercredi 15 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :