Transport / Remplacement des anciens permis de conduire : Les éclairages du ministre Oumar Youm.


L'avènement des permis numérisés se s’est pas réalisé sans difficultés majeures. Entre les lenteurs dans la délivrance des nouveaux permis et le non-respect des dates fixées, les intéressés sont passés par tous les états. 
Le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a confirmé sur le plateau de l'émission "Faram Faccé" que tout a pourtant été bien expliqué aux populations.

"Quand on avait prévu de faire des permis numérisés, tout le monde était d'accord. Ensuite, après le decret décrivant les permis, on avait fixé un délai d'un an pour ceux qui retirent leur permis à Dakar tout en leur donnant le privilège d'utiliser de manière concomitante leur ancien permis qui garde ainsi toujours sa validité", précisera le ministre des transports terrestres.

Dans le souci de faciliter le retrait aux détenteurs de permis et de leur éviter ces longues attentes dans les points de retrait assez limités, Me Oumar Youm dira "qu'il a jugé nécessaire d'augmenter de 6 mois le temps de retrait".

De manière plus précise, Oumar Youm affirmera que "ceux qui sont à Dakar, ne peuvent plus utiliser les anciens permis depuis le 31 Décembre. Par contre, dans les régions la date sera différente de celle de Dakar car, n'ayant pas pris le même départ sur la fixation des dates d'installation".

Le ministre indiquera par ailleurs que ces mesures prises pour la numérisation des permis sont importantes, car permettant d'éviter les falsifications, de favoriser la fiabilité des titres de transport en se débarrassant ainsi des faux permis.

Il annoncera pour finir, que des innovations de taille verront le jour avec des machines destinées aux cours de conduite et un centre aux standards internationaux pour passer le permis de conduire.
Jeudi 16 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :