Transparence dans la gestion des ressources : La COALITION DIISSO salue les mesures sur la politique énergétique du pays et appelle les sénégalais à la retenue pour éviter de tomber dans le chaos du pétrole


La coalition DIISSO s'est réunit sous la présidence de son coordonateur Modou Diagne Fada et a dégagé le communiqué suivant

"La récente polémique créée par la chaîne anglaise BBC sur le pétrole Sénégalais appelle de notre part quelques observations légitimes, en plus de constatations dans le fond comme dans la forme et enfin une position sans équivoque 

Sur le plan de la démarche journalistique pure, il nous paraît surprenant voir grave qu’un média de renommée mondiale comme la BBC puisse réaliser un reportage d’une pareille sensibilité sans daigner tendre le micro ni aux mis en cause, ni aux représentants de l’état Sénégalais à fortiori aux experts en la matière. 

Le choix délibéré de BBC d’aller vers des opposants réputés du régime en place augure dès le début du caractère tendancieux de ce documentaire 

L’interpellation du President Directeur Général de Bp en pleine rue alors qu’il regagnait ses bureaux renforce ce procédé somme toute atypique. Une approche inique qui relève plus d’une théâtralisation destinée à la consommation émotionnelle que d’un réel souci de recueillir des informations sérieuses. Dans la forme, ces procédés contribuent à mettre à nu le caractère manipulateur d’une telle enquête  

Au plan des constatations, il est une vérité inaliénable et imprescriptible que la signature des contrats d’exploitation allouant à Petro Tim Limited les blocs Saint Louis offshore profond et Cayar offshore profond, relèvent de l’ancien régime. Cela est par ailleurs antérieur à l’arrivée du président Sall à la tête du Sénégal 

    ⁃    Que ces licences ont été le fruit de négociations avancées entre le gouvernement d’alors et la société Tullow oil également basée à Londres.
    ⁃    Que la cessation en dernier ressort des dites licences à Petro Tim au détriment de Tullow oil engendre depuis lors une guerre ouverte des géants qui s’embarrassent peu de la stabilité institutionnelle et sociale de notre pays 

Le Sénégal sous le magistère du président Macky Sall promeut une politique énergétique difficilement sujette de reproches au vu des mesures hardies au compte desquelles on peut citer : l’admission dés 2013 à l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) et la publication sans exclusive de tous les contrats miniers et pétroliers depuis septembre 2016. A cela , il faut ajouter la création salutaire du comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz COS PETRO GAZ qui regroupe diverses composantes de la nation et son élargissement à la société civile et aux partis d’opposition 

L’annonce faite par le chef de l’état de l’ouverture d’une information judiciaire, impliquant tous les protagonistes vient compléter cette batterie d’initiatives qui résolument place la transparence et l’équité au centre de la gestion de ces nouvelles resources stratégiques 

La temporalité de ce débat qui ressurgit à l’amorce du dialogue national qui vise à fédérer toutes les forces vives de la nation autour de l’essentiel pose un réel problème d’opportunité et exige au moins de nous autres une interrogation : À qui profite le crime ? 

Au delà de la personne de Monsieur Aliou Sall ,  citoyen libre en droits et en devoirs au même titre que chaque Sénégalaise et chaque Sénégalais, la saisine de la justice nationale et internationale contribuera certainement à faire la lumière sur ce qui nous paraît à tous égards comme une cabale contre l’honorabilité de notre pays 

À l’heure où notre sous région s’embrase du fait des soubresauts géopolitiques et géostratégiques (récurrentes tueries au Mali , au Burkina etc) , notre responsabilité nous impose d’appeler à la retenue et à la sérénité pour éviter de plonger notre pays dans le chaos du pétrole connu pour avoir déstabilisé des nations et décimé des peuples 

Notre citoyenneté assumée, nous enjoint d’encourager et de soutenir le dialogue national qui incontestablement, est le seul outil propre à créer une synergie de forces centripètes capables d’insuffler à notre beau pays le viatique de l’unité et de la concorde face aux forces manipulatrices qu’elles proviennent de l’intérieur ou de l’étranger "

Fait à Dakar , le 12 Juin 2019
Mercredi 19 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :