Transition écologique : Edf Pulse Africa Tour évoque l’existence de "solutions innovantes" au Sénégal


Le Sénégal a abrité hier la première édition du concours EDF Pulse Africa Tour. Il s’agit plus précisément d’un appel à projet organisé par Électricité de France (Edf) et qui est destiné aux développeurs de start up et aux Pme africaines afin d’apporter des solutions innovantes dans le domaine de l’énergie.
 
 
Le présent concours a reçu au total 536 candidatures venus de vingt-six pays d’Afrique avec 13 projets pour le Sénégal, mais seul cinq ont été retenus pour participer à la finale. Après un speech de cinq minutes pour convaincre le jury, les jeunes entrepreneurs ont chacun défendu leur projet allant de la pompe énergétique, du traitement des déchets, de la coopérative de lait et au smart energy.
 
 
 
Le premier lauréat est un ressortissant béninois qui a présenté le projet "Nadji Bi Sénégal". Ce technicien-manager peut prendre décrocher la somme de 15.000 euros lors de la grande finale qui aura lieu à Paris. Le jeune développeur se sera devant un jury d‘experts de l’énergie et de l’innovation Audrey pour défendre sa start up. Il a ainsi développé le Solar Water Pulse comme solution innovante. C’est un système d’irrigation automatique du sol par des pompes solaires. La phase pilote de son projet s’est déroulé dans la zone des Niayes où l’horticulture reste la principale activité économique, Audrey Kakpohoue et son team constituée de quatre jeunes agents, ont mis à la disposition des agriculteurs des pompes solaires avec une capacité variant de 0,5 à 7 kilowatt et pouvant couvrir plus de 10 ha. Sous forme de prêt, l’acquéreur remboursera au fur et à mesure les 10 millions constituant le prix et pourra suivre une formation en module vidéo pour mieux s’imprégner de la technologie conçue.
 
 
 
Les 2ème et 3ème lauréats bénéficieront d’un accompagnement annuel par la société Général et Magik Energy Lab pour la maturation de leurs projets notamment dans la partie marketing, business plan, banking.
 
 
 
À en croire le responsable du projet EDF Pulse Africa à la direction Afrique/Moyen-Orient, on assiste de nos jours à un changement de paradigmes dans les relations Nord-Sud et Sud-Sud dans ce sens que les grands groupes n’ont plus en tête de s’arroger un quelconque monopole, mais soutiennent aujourd’hui des start up africaines en s’associant avec elles.
 
 
 
En effet, Anderson Ahoua Boua considère que l’innovation entrepreneuriale comporte trois constantes : la digitalisation, l’inclusion des femmes qui se lancent de plus en plus dans l’entrepreneuriat et l’accompagnement de grandes filiales.
 
 
 
Présente en Afrique depuis plus d’un demi-siècle, EDF grâce à des solutions innovantes tend à participer à la transition écologique.
 
 
 
Pour M. Anderson, « le Sénégal regorge de solutions innovantes pour participer à la transition écologique ». À ce titre, il n’écarte pas la possibilité de voir EDF s’implanter au Sénégal.
Vendredi 13 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :