Transition au Mali : La CEDEAO suspend le pays des instances de son organisation.


À l'issue de sa réunion extraordinaire tenue ce dimanche dans la capitale Ghanéenne, il a été décidé de suspendre le Mali des instances de décision de la CEDEAO. Une annonce faite par le ministre ghanéen des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchwey, aux journalistes après le sommet extraordinaire de dimanche à Accra. Cela veut simplement dire que le Mali ne va plus assister aux différentes réunions de la CEDEAO jusqu'à nouvel ordre.

La CEDEAO suspend le Mali jusqu'à ce que le pays revienne à un régime démocratique. Elle appelle également à nommer dans les plus brefs délais un nouveau Premier ministre. Toutefois, le Colonel Assimi Goita reste le président de la transition.

A rappeler que sur le plan cadre économique, aucune sanction n'est prise contre le Mali.
Dimanche 30 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :