Transition au Mali : Goodluck Jonathan attendu ce mercredi à Bamako.


Le médiateur attitré de la CEDEAO pour le Mali, Goodluck Jonathan est attendu à Bamako ce mercredi 23 septembre. Sa visite fait suite au mini-sommet de la semaine dernière ayant réuni au moins sept chefs d’État de l’organisation sous-régionale et des membres de la junte militaire qui tient les rênes du Mali. 

Au sortir de cette rencontre qui s’est tenue à Accra sous la présidence de Nana Akufo-Addo, la CEDEAO avait exigé la désignation d’un président civil sous peine d’imposition d’un embargo total sur le Mali. 

Tenant compte de cette menace, le CNSP a accéléré la cadence et un président de la Transition a été nommé en la personne du Colonel Major Bah N’Daw ce lundi. 

L’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants a été choisi par un collège mis en place à cet effet et composé de 17 membres dont 7 issus du Comité national pour le salut du peuple. 

Le colonel Assimi Goïta a été désigné vice-président de la Transition. Il devrait en même temps s’occuper des questions de Défense et de sécurité, conformément à la Charte de transition. 

Maintenant reste à savoir si la CEDEAO est en phase avec ces choix qui ne font pas visiblement l’unanimité au sein des forces vives de la nation. Dans un communiqué, le Mouvement du 5 juin a marqué son désaccord.  
Mercredi 23 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :