Transfert de ressources budgétaires : L'État alloue 125 milliards à la SENELEC


Le ministre des finances et du budget à travers le rapport issu de la réunion du Lundi 4 novembre, a déroulé sa politique budgétaire de l'année 2019.
Dans la dynamique d’un transfert de ressources budgétaires qui pourrait faire face aux impayés, le ministre juge utile de donner à la Senelec 125 milliards de Francs CFA. C’est donc pour remédier aux impayés issus de ce blocage des prix de l'électricité malgré l'augmentation des cours mondiaux du pétrole.
Selon Abdoulaye Daouda Diallo, le ministre de l'énergie sera le grand "gagnant" de la présente la loi de finance rectificative, puisqu'au moins, 141,1 milliards lui seront consacrés.
Il finit en confirmant que c'est un secteur important qui doit bénéficier d'une attention particulière vu son impact sur l'économie et la vie des ménages.
Vendredi 15 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :