Tragédie à Malika : un jeune âgé de 15 ans tué accidentellement par son camarade à une kermesse.


Une bataille rangée opposant deux groupes d'adolescents a fini dans le sang avec la mort accidentelle de Fallou Fall âgé de 15 ans. L'apprenti mécanicien a été mortellement atteint au cours d'une rixe par son camarade du nom de Lamine C. avec une paire de ciseaux.

Le vendredi 17 septembre dernier vers 22h, la kermesse organisée au croisement "Tally Bu Khonx", se trouvant entre Bène Barack et Darou Salam de la commune de Malika, a viré à une bataille mortelle entre des groupes de jeunes du quartier. Fallou Fall et ses camarades, dont Lamine C. veillait au bon fonctionnement de la soirée festive lorsqu'un groupe d'adolescents arrivé sur les lieux, s'invite à la fête. Ces derniers se mélangent à la foule et font semblant de participer aux jeux que les organisateurs de la kermesse proposent.

Pendant que la fête bat son plein, ces jeunes garçons tentent de voler l'argent de la caisse et font du boucan. Ils provoquent une agitation d'enfer et tentent de faire main basse sur la cagnotte destinée aux différents heureux gagnants des jeux. Mais les camarades de Fallou, notamment Lamine, flairent le coup, sonnent l'alerte et se dressent sur le chemin des jeunes garçons. Ces derniers maintiennent la pression et continuent de dérouler leur plan, ils tourmentent le détenteur de l'argent nommé Lamine, l'entourent et tentent de lui arracher la sacoche contenant la cagnotte. Il s'affole, se rebiffe en sursaut de son séant et tente de s'extirper des griffes des agresseurs. Une bataille rangée éclate, Lamine brandit des ciseaux qu'il balance pour se dégager.

Mais hélas il atteint accidentellement l'arcade sourcilière de son ami Fallou. Il est évacué vite au centre de santé de Yeumbeul Nord où il prend ses soins médicaux. Mais dans la nuit du dimanche, il éprouve des douleurs intenses et est vite acheminé à la structure de santé de Yeumbeul, où il succombera à ses blessures. Son ami Lamine C. sera cueilli chez lui, au quartier Darou Salam, conduit au commissariat de la localité et gardé à vue.

Les enquêteurs s'intéressent aussi au médecin de garde, qui a reçu le défunt lors de sa première évacuation au centre de santé de Yeumbeul Nord. Il sera convoqué à la police pour audition. Il sera entendu dans les prochains jours dans le but d'établir son niveau de responsabilité administrative et pénale dans l'affaire. D'autant plus que la nature de la gravité des blessures du jeune garçon nécessitait une évacuation immédiate au centre hospitalier de haut niveau.

Le mis en cause devrait être déféré pour homicide involontaire.
Jeudi 23 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :