Trafic de faux carnets de vaccination contre la Covid-19 : trois individus arrêtés autour de l'Institut d'hygiène sociale de Dakar.

Arrestation d'un trio de malfaiteurs qui rôdait autour de l'Institut d'hygiène sociale de Dakar et de la région médicale de Dakar. Il s'agit des nommés Amadou Assane Fall, Cheikh Tidiane Aw et Moussa dit Papa Diop tous poursuivis pour association de malfaiteurs, contrefaçon des sceaux de l’État et contrefaçon de documents administratifs et mise en danger de la vie d'autrui. Tous les prévenus ont été condamnés, ce jeudi 23 septembre 21 par le Tribunal des flagrants délits de Dakar.


Dans la quinzaine du mois d'août de cette année, le commandant de la brigade de recherches de Dakar avait reçu un renseignement faisant état d'un réseau de trafic de fausses cartes de vaccination contre la Covid-19.

Dans la même période, le commandant de la légion de Gendarmerie Ouest ayant reçu la même information, a lui aussi instruit le commandant de brigade d'ouvrir une enquête qui a permis l’arrestation d'Amadou Assane Fall, Cheikh Tidiane Aw et Moussa dit Papa Diop qui s'adonnaient à la vente de carnet de vaccination contre les maladies contagieuses dont la Covid-19.

Les carnets qu'ils détenaient sont déjà datés, signés et portent respectivement les sceaux de l'Institut d'hygiène social de Dakar et de la région médicale de Dakar. Les carnets de vaccination sont livrés sur commande moyennant un prix entre 20.000 et 50.000 FCfa. Il ressort clairement des débats d'audience que les prévenus ont tous été interpellés en flagrant délit avec des carnets de vaccination découverts par devers eux. Et après vérification au niveau des services concernés, il s'est avéré que ces carnets et cachets étaient faux.

Quatre carnets de vaccination, dont deux contre la Covid-19 vendus à un agent infiltré ont été saisis sur Amadou Assane Fall,  quatre autres sur Moussa dit Papa Diop et 50 carnets sur la personne de Cheikh Tidiane Aw.  

À la barre Moussa dit Pape Diop a reconnu les faits qui lui sont reprochés. “Je vends des carnets de vaccination contre la Covid-19 entre 1.000 et 1.500 francs.  Il ajoute qu’il ignorait que c’était un délit. Son acolyte, 
Cheikh Tidiane avoue qu’il a été arrêté avec un seul carnet de vaccination contenant des cachets. Par contre, l'enquête préliminaire fait état de 50 carnets de vaccin mis sous scellés. Toutefois, ils révèlent que c’est Omar Guèye qui est son fournisseur. Amadou Alassane abondera dans le même sens. 

Le parquet lors de son réquisitoire estime que les faits ne souffrent d’aucune contestation. Et vu la gravité des faits, le maître des poursuites a requis 2 ans d'emprisonnement dont 1 mois ferme contre tous les prévenus. Il sera d'ailleurs suivi par le juge...
Vendredi 24 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :