Toxicomanie : Les acteurs se penchent sur les stratégies préventives de lutte contre l’utilisation des substances psycho-actives chez les jeunes

« Jeunesse et stupéfiants : quelles stratégies pour mieux prévenir ». Tel est le thème qui a réuni ce mardi 28 mai à Dakar des défenseurs des droits humains, des experts, la société civile et des membres des forces de défense et de sécurité, afin d’endiguer ce phénomène. Organisée par le réseau "Young advocates for human rights" (YAHR), cette journée de réflexion a été un moment privilégié pour parler des causes profondes de cette gangrène sociétale. Pour le sociologue Abdou Khadre Sanoko, au-delà de déterminer le comportement des toxicomanes, l’usage de la drogue chez les jeunes a pour soubassement l’effritement du tissu social caractérisé par les crises au sein des cellules familiales. En outre, le panéliste a aussi mis l’accent sur la nécessité de créer un cadre de vie propice à leur épanouissement ainsi qu’à la problématique de l’employabilité des jeunes. Le sociologue considère que la répression des jeunes qui s’adonnent à ces pratiques ne fait qu’exacerber ce fléau, d’où la nécessité selon lui, de mener une campagne de conscientisation auprès de cette couche vulnérable.


Mardi 28 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :