Tournoi de lutte à Rebeuss : Bassirou Diop au chevet des détenus dénonce les longues détentions

La maison d’arrêt et de correction de Rebeuss a ouvert ses portes, non seulement à des détenus qui venaient d'être frappés par un mandat de dépôt, mais aussi à quelques citoyens et à une poignée de journalistes. Un tournoi de lutte y a été organisé par Bassirou Diop, président l’apemac.
L’instant d'un après-midi, les détenus ont oublié la rigueur carcérale, la puanteur et l'exiguïté de leurs cellules pour se retrouver dans le terrain vague de la prison, humant l’air pur et dansant au son des tams-tams. Les yeux rivés sur des lutteurs détenus qui compétissaient pour des sacs de riz, et des enveloppes d’argent gracieusement mis à leur disposition. Maire, procureur, représentant de l’État, tous étaient de la partie.
Pour l’initiateur, ce tournoi entre dans le cadre de l’entre aide dont ces détenus ont besoin. Il a par ailleurs dénoncé les longues détentions et les mauvaises conditions en prison, avant de donner rendez vous pendant le mois ramadan pour une tournée qu'il va entreprendre dans les prisons...


Vendredi 26 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :