Tournée suivi-agricole à Kolda : « Ce que nous avons vu dans les trois départements visités nous rassure…d’ailleurs, nous pensons que d’ici quelques semaines les paysans vont commencer à … » (Moussa Baldé)


Après les vallées et bas-fonds, le ministre de l’agriculture a fait cap sur les plateaux d’arachide, de mil, de maïs y compris la vallée d’Anambé de la région de Kolda, ce mercredi 26 août.

Cette visite a été entamée dans les départements de Médina Yoro Foula (Bourouco), en passant par Kolda (Diankancounda) avant de se terminer par Vélingara (saré dembélé et vallée de l’anambé). Dans tous ces trois départements les cultures se portent bien.

D’ailleurs, par certains endroits le maïs et le mil sont à maturation tout comme l’arachide.

Mamadou Cissé grand producteur semencier de déclarer : « je me réjouis de la visite du ministre dans mon champ d’arachide de 36 hectares. Mais également je le remercie d’avoir choisi de visiter mes champs en tant que leader dans la production de rente et semencière certifiée. Cette année, suite aux directives du chef de l’État, nous avons décidé de produire plus pour lutter contre la covid-19. C’est pourquoi, je me suis dit que je vais travailler plus en faisant de sorte que le ministre vienne visiter mes champs. J’ai cultivé 20 hectares de maïs mais aussi nous avons fait 260 hectares de riz. Et tout ceci n’a été possible que grâce aux semences de qualité et de l’engrais que nous avons reçus à temps accompagnés par l’expertise des techniciens du ministère de l’agriculture, comme la Sodagri. Nous allons dépasser les espérances cette année en terme de rendements », assure-t-il.

Partout où le ministre de l’agriculture est passé, le constat est le même, les cultures se portent bien et les producteurs ont le sourire aux lèvres.

Approché au milieu des champs, le ministre de l’agriculture Moussa Baldé de se réjouir : « ce que nous avons vu dans les trois départements visités nous rassure car toutes les spéculations se portent bien. D’ailleurs, nous pensons que d’ici quelques semaines les paysans vont commencer à récolter. C’est pourquoi, nous espérons avoir de bons rendements car toutes les conditions climatiques sont réunies pour espérer. »

Ensuite, la délégation s’est rendue à Diankancounda Oguel où le ministre a visité la coopérative villageoise de 25 hectares dont le président est Souleymane Baldé. Ce dernier après avoir magnifié, la campagne de l’hivernage, a décliné quelques doléances comme l’augmentation de la mécanisation, les financements entre autres.

Arrivé sous la pluie à Saré Dembélé et dans le bassin de l’Anambé (Vélingara), le ministre a tenu à visiter les champs des producteurs malgré une forte pluie. Pour cette étape, le même constat est fait dans les champs d’arachide aussi bien que dans les parcelles de riz du bassin de l’Anambé.

Depuis sa nomination, le ministre de l’agriculture est dans une dynamique de mécanisation et de modernisation du secteur. À ce titre, il pense qu’on ne peut arriver à l’autosuffisance alimentaire qu’avec la mécanisation de l’agriculture.

D’ailleurs, au début de la présente campagne agricole il a remis du matériel agricole lourd dans les vallées du fleuve Sénégal et de l’Anambé y compris le petit matériel léger pour les autres producteurs...


Jeudi 27 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :