Tournée politique : Abdoulaye Daouda Diallo légitimé au poste de coordinateur départemental de Podor.


La présidentielle de 2019 se prépare activement à l’APR de Podor. Le ministre des infrastructures des transports terrestres et du désenclavement Abdoulaye Daouda Diallo, coordinateur départemental se veut clair : « nous allons offrir à notre candidat Macky Sall 150 000 électeurs et nous voulons être le premier département en terme de résultats. »
Il se prononçait ainsi après une tournée politique de deux jours dans le département de Podor qui l’a mené dans les quatre arrondissements, sanctionnée par un meeting à Boké Dialloubé, commune dont il est le maire.
Légitimé par ses camarades de parti au poste de coordinateur départemental de l’APR, Abdoulaye Daouda Diallo a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’unité. Mais il a tenu à dire que le parti a toujours gagné dans l’unité dans le département. « Les derniers venus doivent se ranger et que nous tous nous nous attelons à réélire Macky Sall », a-t-il dit. Selon Abdoulaye Daouda Diallo 2019 est le temps de Macky Sall. Il pense qu’après la victoire, chacun pourra installer son propre camp. « On saura qui pèse quoi avec les locales à venir », a-t-il soutenu.
Le maire de Boki Dialloubé pense que pour l’heure aussi, il faut que tous les responsables parviennent à apporter des solutions aux problèmes soulevés par les populations. En effet, lors de cette tournée qui a connu un succès fou avec une forte mobilisation des militants, les populations ont soulevé les problèmes rencontrés dans les secteurs de la santé, de l’électricité et de l’enclavement.
Abdoulaye Daouda Diallo a profité de ce périple politique pour remobiliser les troupes en vue du parrainage. « Nous avons bien débuté le processus et nous allons augmenter le rythme pour offrir un nombre important de signataires à notre candidat à la présidentielle », a-t-il expliqué. Auparavant, le maire de Démette, Abdoulaye Elimane Dia, a profité du meeting de Fanaye pour asséner ses quatre vérités et sans le nommer dire à son collègue de la commune de Ndioum de se ranger derrière le ministre.
« Abdoulaye Daouda Diallo est un militant de la première heure et c’est l’homme de confiance du chef de l’État », a-t-il rappelé avant de s’insurger contre le comportement de certains responsables locaux de l’APR. 
Abdoulaye Elimane Dia vient ainsi mettre en garde les nouveaux venus tout en les invitant à se mettre derrière le coordinateur départemental. « Certains responsables sont privilégiés au détriment des pionniers de l’APR dans le département », a-t-il dit.
Ainsi, rappelle-t-il, « il suffit que quelqu’un soit nommé directeur général ou élu député et qu’il demande plus. À ce rythme cela ressemble plus à du chantage et ce qui n’est nullement une volonté de travailler pour la réélection du chef de l’État et par ricochet pour le bien-être des populations. » Le maire de la commune de Démette de demander aux populations et militants de l’APR de ne pas suivre ses trouble-fête qui à la limite ne travaillent pas pour l’intérêt du parti...
Mardi 2 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :