Tournée politique : Des « services » de renseignements ont-ils accéléré la chute de Khalifa Sall ?


A l’intérieur du pays ou du Sénégal des profondeurs,  le maire de Dakar, Khalifa Sall a été toujours considéré comme un mythe à l’image d’un Diégo Maradona ou d’un Michael  Jackson que l’on ne voyait qu’à travers la télévision. Ou alors, les Sénégalais des profondeurs se contentaient de sa voix à la radio. Nous ne disons pas que le maire de la capitale dakaroise a une cote de popularité  à la dimension du président de la République, mais toujours est-il que, lors  de sa récente tournée politique à l’intérieur du pays, Khalifa Sall a drainé des foules immenses partout où il est passé !  A Tambacounda comme dans les autres localités qu’il a visitées, les populations sortaient massivement pour ovationner  le cortège de Khalifa Sall ou le maire des maires du Sénégal, voire d’Afrique puisqu’il préside aussi Cités et Gouvernements locaux unis d’Afrique.
D’autres curieux se précipitaient le long de la route pour voir en chair en os l’homme Khalifa Sall dont le physique  était jusque-là l’apanage des dakarois. A Tambacounda,  des « services » de renseignements auraient même rapporté que des militants appartenant à d’autres partis politiques se seraient massés sur l’itinéraire de Khaf par « curiosité », avant de  lui barrer la route pour le contraindre à discuter avec eux. Mais tout cela est désormais entre parenthèses puisque la tournée politique de Khaf a été vite stoppée par Dame Justice. Au suivant de ces messieurs les opposants !

« Le Témoin » quotidien
Mercredi 22 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :