Tourisme environnemental : Les patrimoines classés de Niokolo Koba, Djoudj et du Delta du Saloum vers une revalorisation.


L’instruction donnée par le chef de l’État tendant à l’actualisation de la stratégie de promotion de la destination Sénégal, compte accorder un volet primordial à l’environnement. Il s’agira, en effet, à travers l’implication du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, de valoriser les patrimoines classés de l’Unesco, notamment les parcs et réserves que sont Niokolo Koba, Djoudj et le Delta du Saloum.

La nouvelle politique de développement touristique vise également la participation à la formation des guides, l’harmonisation dans la gestion des guides de chasse et la création des campements de chasse. Elle entend aussi apporter une réponse stratégique à la gestion de l’érosion côtière et de la pollution. Mieux, intégrer l'environnement dans ses processus de développement avec l’implication des responsables, du personnel et des communautés dans les contraintes environnementales.

La nouvelle ligne tracée pour relancer l’économie touristique compte contrôler et réduire les produits nuisibles à l'environnement, tels que l'amiante, les CFC, les pesticides, les matières toxiques, corrosives, infectieuses, explosives ou inflammables.

Cette nouvelle approche qui privilégie la convergence sectorielle du tourisme, de l’industrie culturelle, de l’artisanat, de l’environnement, des collectivités territoriales, de l’urbanisme entre autres, trouve toute sa pertinence dans l’identification des leviers d’actions concrètes pour valoriser le potentiel touristique du pays au profit de la promotion de la Destination Sénégal.

Le ministre Abdou Karim Sall qui a pris part ce 7 septembre à la réunion consacrée à l’actualisation de la stratégie de la promotion touristique, a confié que les conclusions des travaux permettront de relancer de manière définitive et sérieuse le tourisme.

66,4 milliards Fcfa sur les 840 milliards Fcfa consacrée à la nouvelle stratégie de développement touristique seront injectés dans la revalorisation du patrimoine.
Lundi 7 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :