(Touba) SAFINATUL AMAN EN ZONE DE TURBULENCES / Une vingtaine de membres claque la porte pour contester...


La dahira Safinatoul Aman, structure chargée de veiller et d'interdire le port vestimentaire indécent et tout autre comportement religieusement  répréhensible des populations dans la cité religieuse de Touba, traverse une zone de turbulences non négligeables. 
En effet, une quinzaine de personnes ont officiellement claqué la porte pour dénoncer le choix porté sur un nommé Saër Dieng pour diriger les opérations de terrain.

Tout est parti de la décision de la personne morale de la dahira de retirer la carte à trois membres plus ou moins haut placés dans la structure. Ces derniers ont été accusés, selon Serigne Mouride Mbaye, chargé de la communication qui intervenait à travers une radio de la place (Ucab Fm en l'occurrence), d'insubordination.

Parmi les déflatés, il y a Mbacké Kandji de la ''brigade de recherches'', Saër Dia, le DAF (Direction Automatisation du fichier) et Abdou Lahad Diop, superviseur.  La défenestration de ces derniers a conduit plusieurs de leurs camarades à démissionner.  La situation qui s'avère compliquée renferme mille secrets. Les langues refusent, pour le moment, de se délier.
Mardi 26 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :