Titre Foncier 1451- R / Affaire des 94 milliards : « Nous ne céderons aucun M² de la proprieté Lébou à qui que ce soit! » (Communauté Lébou)


La communauté Lébou s’est regroupée à son siège à Rufisque pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les récentes attaques perpétrées par un comité concerné par cette brûlante affaire. En effet, c’est à travers la voix de leur secrétaire général, Mamadou Diop Thioune, que cette communauté a constaté avoir essuyé des attaques suite à une réclamation d’un droit de propriété sur le foncier 1451/R.

« Nous avons été surpris que le collectif des HLM, au lieu de s’en prendre aux HLM pour ne leur avoir pas versé leurs papiers, ou n’avoir pas fourni les titres de propriété, ou n'avoir pas satisfait leurs attentes, se sont dirigés par succession de paroles contre les Lébou et contre la famille », a constaté Mamadou Diop  Thioune. 

Si aujourd’hui, poursuit le dignitaire Lébou, « nous devons perdre nos terres et perdre notre dignité, nous répondrons à leurs attaques et à leurs menaces. Nous n'avons pas peur de la guerre et nous acceptons cette guerre et attendre à ce que l’État tranche », dira-t-il, avant de se déclarer prête à ce conflit et à cette confrontation. « Nous ne céderons aucun M² de la proprieté Lébou à qui que ce soit. Si nous devons avoir un arbitraire international, nous nous référons à la convention du 23 juin 1905 qui fait du Cap-Vert une autonomie foncière, une autorité coutumière, traditionnelle et côtière et l’appropriation des terres reste certifiée par le décret 3226, du 26 juillet 1932. »

Par ailleurs, ils invitent ce collectif des HLM, au lieu de s’acharner sur les lébou, « à aller vers les HLM et réclamer leur titre de droit de propriété », a terminé le secrétaire général des notables Lébou du Cap-Vert... 
Jeudi 9 Juin 2022




Dans la même rubrique :