Thiès / Tournée Sones : Charles Fall sollicite l'appui de la maire de ville pour une plus rapide exécution des travaux.


Dans le cadre du renforcement du dispositif de la desserte du liquide précieux, le Président Macky Sall avait lancé en 2017 les travaux de Keur Momar Sarr 3 (Kms3) pour régler définitivement la problématique de l'accès à l'eau pour tous.

En collaboration avec le maire de ville, Talla Sylla, le Directeur général de la Sones, Charles Fall, a procédé à une tournée au niveau des chantiers de Thiès. "Cette rencontre initiée en grande partie par le maire de Thiès, nous a permis de faire le point sur l'essentiel des investissements et réalisations dans le domaine de l'eau potable en faveur des populations thiessoises", explique le Dg de la Sones. Grâce aux travaux de Kms 3, près de 22 quartiers qui avaient de réels problèmes d'accès à l'eau vont être desservis.

"Il y a 4 ans, des problèmes assez sévères d’eau étaient notés dans pas mal de quartiers à Thiès. Ces problèmes ont été, en grande partie, solutionnés. Les populations qui vivent dans ces quartiers ont un meilleur accès à l'eau. Cela s’expliquait par des insuffisances d’investissement. Mais aussi sur la particularité qui réside sur la qualité de l'eau de Thiès", a soutenu Charles Fall.

Poursuivant, il fera savoir que "même si nous avons plus d'une dizaine de forages qui sont à plus de 400 mètres sous terre, les eaux sont caractérisées par une forte teneur en calcium. D'où le phénomène de colmatage. Nous avions beau renforcer la capacité de production, mais l'eau n'arrivait pas dans les maisons. C'est la raison pour laquelle plus de 90 km de réseau ont été renouvelés", rappelle-t-il. 

Ainsi, pour la réussite du projet, le Dg de la Sones sollicite l'accompagnement de la mairie dans la phase finale. "Nous avons poursuivi cette politique de renforcement de la production. Kms3 va venir booster l'alimentation en eau potable des populations à Thiès. Nous sollicitons l'accompagnement de la mairie dans la phase finale du projet", indique-t-il .

En outre, précisera-t-il, " à Thiès nous avons un niveau de production et de distribution très satisfaisant. De 2018 à aujourd’hui, nous avons augmenté la capacité de production de 70%. Nous avons aussi amélioré le confort des thiessois. Nous avons aujourd'hui moins de problème d’eau à Thiès. Nous notons toutefois des besoins en extension. Mais rarement des problèmes liés au manque d’eau. Sur les  550 000 m3 que nous prélevons du dispositif du Lac de Guiers pour l’adduction en eau de Dakar, Thiès y consomme à peu près 30 000 m3 par jour", assure-t-il, avant de solliciter l'appui de la mairie de ville pour finaliser les travaux.

"Le maire de ville Talla Sylla est quant à lui revenu sur son engagement à poser à chaque fois que l'occasion se présente les problèmes des thiessois en matière d'accès à l'eau.

Il ajoutera  "qu’avec cette visite, nous constatons que nos préoccupations sont prises en compte. Il y avait énormément de problèmes d'accès à l'eau dans certains quartiers qui sont d'ailleurs très peuplés comme Darou Salam, la Cité ouvrière et même Cité Lamy". À l'en croire, "la démarche adoptée par la Sones qui a fait le déplacement pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux, l'espoir est encore permis".
Mercredi 19 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :