Thiès / Macky II.2. : Entrée du Rewmi dans l'attelage gouvernemental, vision politique ou patriotique ?


Méfions-nous de ce que nous réserve l'avenir et remuons la langue sept fois avant de parler. « J'ai décidé de ne me soumettre à aucune autorité que celle du peuple. Seules ces quatre stations m'intéressent désormais : le Conseil municipal de Thiès, le Conseil régional Thiès, le poste de député à l'Assemblée nationale ou de Président de la République » avait déclaré, le patron du Parti Rewmi Idrissa Seck. Mais contre toute attente, le tonitruant Ndamal Cajor vient d'être nommé à la tête du Conseil économique social et environnemental (Cese) dans ce nouveau gouvernement élargi du Président Macky Sall.
Mieux, son protégé Yankhoba Diattara, né le 4 novembre 1974 à Thiès, suit ainsi son mentor en faisant sa première entrée dans un attelage gouvernemental. Cela marque la concrétisation d'un vieux désir quand on sait qu'il a failli être ministre de la jeunesse sous le régime d’Abdoulaye Wade proposé par le même Idrissa Seck, mais non validé par le Président de la République d'alors qui lui préféra Aliou Sow. À noter un fait marquant : Yankhoba Diattara remplace poste pour poste Ndèye Ticket Ndiaye Diop responsable politique de l'APR dans la commune de Thiès.
À rappeler que Yankhoba Diattara est juriste de formation et actuel Vice-président du Conseil départemental de Thiès, secrétaire national chargé de la vie politique et directeur des structures parti Rewmi. Cette posture d'Idrissa Seck rappelle à bien des égards la posture de son mentor Maitre Abdoulaye Wade avec son fameux « entrisme » dans le gouvernement de Abdou Diouf avec à ses côtés Idrissa Seck comme super ministre du commerce.
Lundi 2 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :