Thiès : Le Cuelcs revendique la légalisation du covoiturage

Le collectif des usagers pour l'encadrement et la légalisation du covoiturage au Sénégal (Cuelcs) qui vient de lancer sa plateforme, a fait face à la presse pour dénoncer les problèmes auxquels ils font face. Ils revendiquent la légalisation du covoiturage au Sénégal. Pour ces derniers, la légalisation de ce type de transport est une alternative au problème de la congestion routière. Ils invitent, ainsi, l'autorité étatique et les acteurs du transport à se regrouper autour d'une table pour organiser ce nouveau type de transport. D'après le président du Cuelcs, Abdoulaye Ndiaye dit Rim, " nous avons recensé 800 chauffeurs âgés entre 25 et 40 ans qui exercent le métier de covoiturage à Thiès".


Mercredi 22 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :