Thiès : De 100 millions FCFA à 200 millions, Yankhoba Diattara vise le milliard de FCFA pour accompagner les groupements de femmes


Ce n'est plus le moment des paroles mais plutôt des actes. C'est du moins l'avis du directeur de U-Imcec Ousmane Thiongane. Lors de la cérémonie  de lancement  des financements aux groupements de femmes de Thiès organisé par le ministre de l'économie  numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, le dg de U-Imcec a signalé qu'il  vont débourser 100 000 000 FCFA pour financer les femmes avant d'augmenter le cachet  à 200 000 000 FCFA les prochains jours. Mieux, ce dernier a annoncé devant le 1er vice-président  de l’Assemblée  nationale, Abdou Mbow, qu'ils ont décidé de financer les femmes à hauteur d'un demi milliard de FCFA. 
Ousmane Thiongane de renchérir pour dire que l'U-Imcec compte également  accompagner les femmes en leur offrant des formations pour une autonomisation beaucoup plus inclusive. "Je prends l'engagement  solennel. Nous allons vous former et nous allons vous accompagner. On ne peut pas réussir le PSE et PAP2A sans le soutien des femmes qui sont incontournables dans l'économie d'un pays", a-t-il soutenu. Le ministre Yankhoba Diattara qui prend en charge de 7% sur chaque 100 millions FCFA en plus des frais de compte et la caution, de préciser à ses détracteurs qui parlaient de  financements "d'autres  horizons" : "Ces financements ne proviennent pas de l'extérieur mais d'une banque de microfinance de la place". "Après un entretien avec les représentants  de l'U-Imcec, ils ont prévu de doubler le montant à 200 millions FCFA", confia-t-il. Ajoutant que "l'U-Imcec est prêt à vous accompagner à  hauteur de 500 milliards FCFA". Ferme dans sa volonté d'appuyer les femmes, Yankhoba Diattara déclare qu'il est prêt  à  casquer un milliard FCFA pour accompagner les groupements de femmes de la cité du rail... 
Dimanche 19 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :