Thiès / Cri du coeur des agents de nettoiement de ľUDE : Les travailleurs réclament leurs trois mois de salaire à Diop Sy.


Inquiétude et désolation! C'est le sentiment des agents de nettoiement de la société Urbaine (UDE) de Thiès, qui déplorent leurs difficiles conditions de travail.

Face à la presse, lesdits travailleurs regroupés à la voirie municipale de Thiès exigent de Diop Sy le paiement de leur trois mois de salaire dans les meilleurs délais. "Nous demandons à Diop Sy, de nous payer nos salaires. Depuis le mois de mai, on ne reçoit plus de salaires, ce qui est anormal et cela fait déjà trois mois. Nous sommes des pères et mères de famille, la Tabaski arrive, nos familles souffrent", arguent-ils.

Et de poursuivre : " Nous ne demandons rien de plus que le paiement intégral de nos trois mois de salaire qui s'élèvent pour chacun à 150.000 FCFA. Chaque mois, il nous payait 50 mille pour les femmes et  60 mille FCFA pour les hommes. Ce n'est pas la première fois, en 2013 aussi c'était pareil".

En conséquence, ils menacent de poursuivre le mouvement  jusqu'au règlement effectif de la situation et n'écartent pas l'idée de déverser les déchets dans la rue ou même pire de brûler ses voitures.
Vendredi 9 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :