Thiès / Aide alimentaire : Talla Sylla préconise l'installation de comités de quartier pour rationnaliser le recensement et le dispatching.


Depuis que le coronavirus a été déclaré à Thiès, les autorités administratives et locales ont mis les bouchées doubles pour protéger les populations de cette maladie mortelle. Ces mesures sont assorties de résultats probants. En cause, la situation s'est stabilisée puisque depuis plus de deux semaines, aucun cas n'a été enregistré dans la cité rail. Ainsi, vu l'augmentation de cas communautaires, le comité de gestion des épidémies et les autorités ont décidé, au terme de leur conclave, de durcir les mesures. Ainsi, il a été décidé que les marchés devront dorénavant ouvrir de 8 heures à 14 heures. Les dérogations de circuler ne seront délivrées qu'aux malades ou pour le transport des dépouilles mortuaires. 

Le maire de ville, Talla Sylla est également revenu sur le recensement de l'aide alimentaire destinés aux ménages vulnérables au covid19 et ceux inscrits au registre national unique (RNU). En effet, ce dernier trouve incompréhensible que la commune de Thiès-Ouest puisse enregistrer plus de bénéficiaires (6017) alors qu'elle est moins peuplée que les autres communes. 

Pour un dispatching plus rationnel, il préconise l'installation de comités de quartier pour un meilleur rééquilibrage au niveau des recencement.    
Jeudi 9 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :