Thiès : « Nous avons besoin d'un coordinateur communal et d'un siège, nous n'avons rien contre le département qui a déjà son coordinateur » (Maodo Malick Mbaye,APR Thies )


Depuis le départ de Thierno Alassane Sall, la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) n'a pas de coordonnateur communal. Un fait qui n'arrange plus certains responsables de la mouvance présidentielle. Ainsi, pour combattre cette léthargie au sein du parti, des responsables apéristes de Thiès-Est ont mis sur place un comité d'initiative pour la remobilisation des militants dans ladite commune en vue des élections locales.

Le Directeur général de l'Anamo, Maodo Malick Mbaye et le leader de "Siggi Jotna" Abdoulaye Dièye qui ont pris part à la rencontre, ont magnifié cette initiative. Aussi, selon Maodo Malick Mbaye, l'heure est grave car les élections locales se profilent à l'horizon.

"Nous allons vers des élections très sérieuses, j'appelle tout le monde à l'essentiel (...)", souhaite-t-il. "Logiquement je devrais être un membre fondateur de l'APR parce que j'ai assisté à tout, du début jusqu'à aujourd'hui", a fait savoir Maodo Malick Mbaye. Apparemment, Maodo Malick Mbaye ne cautionne pas l'absence de coordonnateur communal de BBY.  

"Je sais que le Président Macky Sall ne cautionne pas l'injustice, le trafic d'influence encore moins le désordre. Mais moi, je préfère l'injustice au désordre parce qu'il est difficile d'arranger quelque chose de désordonné. Nous avons besoin d'un coordinateur communal et d'un siège. Nous n'avons rien contre le département mais, ils ont déjà leur coordinateur".  

Le leader de "Siggi Jotna" a pour sa part appelé à l'union des cœurs pour mieux engager les futurs combats. "C'est une manière de remobiliser les forces. Nous allons prendre nos responsabilités en main et travailler pour le compte du Président Macky Sall. Notre rôle c'est d'écouter les populations et de faire remonter les informations au plus haut niveau..."  
Mardi 27 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :