Thiès : « Le Président Macky Sall reviendra à la charge et il faudra qu'on soit prêt » (Birame Soulèye Diop)


Après une minute de silence en la mémoire des victimes des manifestations du 3 mars, le coordonnateur départemental de Pastef à Thiès, Birame Soulèye Diop a prié pour les victimes avant de remercier toutes les personnes qui les ont soutenues.  

"L'ambition du Président Macky Sall et de son procureur, Samba Sall et du ministre de l'intérieur n'était pas de nous amener en prison pour un mois. C'était pour six mois. C'était pour un an. Il avait l'ambition de décapiter Pastef en se disant avant qu'on arrête Ousmane Sonko, il fallait qu'on arrête Birame Soulèye Diop, Abass Sall et les combattants de Pastef. Mais, c'est grâce à votre détermination accompagnée de celle de Pastef et des démocrates de ce pays que nous avons réussi sans oublier  l'implication des familles religieuses. Il a reculé mais, il reviendra à la charge. Ne vous trompez pas. Nous sommes tous intéressés par la paix. Nous n'avons jamais injurié sur la place publique. Nous n'avons jamais dit du mal de quelqu'un dans la place publique dans le combat politique que nous menons. Nous ne sommes jamais arrivés à cette extrémité. Il reviendra à la charge. C'est un trompeur. Ne dormez pas sur vos lauriers. Il reviendra à la charge. Il faudra qu'on soit prêt", avise-t-il.  

Et d'ajouter : "Nous avons été très forts et nous continuerons de rester très forts".  Ne voulant pas s'en arrêter là, Birame Soulèye Diop invite les pastéfiens à montrer sans gêne leur appartenance politique. "Je dis à l'endroit de Pastef et de ceux qui sont intéressés par la démocratie que dire qu'on est militant de Pastef alors que l'un de nos voisins immédiats ne sait pas qu'on est militant de Pastef, ça c'est une fausse déclaration de Pastef. Vous êtes militants de Pastef, dites le haut et fort et portez le sur votre front, dans votre cœur, dans votre démarche, dans votre action, dans votre prière et dans le combat que nous menons. Vous êtes militants de la démocratie dites le haut et fort. Nous sommes militants de Pastef, nous sommes militants de la démocratie et on ne reculera pas face au tyran". 

S'agissant de la situation carcérale, dit-il, le Président Macky Sall considère que ceux qui sont dans les prisons du Sénégal ne sont pas des Sénégalais. "En prison nous n'avons pas dormi sur nos lauriers. Nous avons eu beaucoup de militants en prison. J'ai rencontré des hommes dignes, pétris de foi, de qualités, d'engagement pour ce Sénégal. On les oublie dans les prisons parce que ce sont des prévenus. Mais c'est à Thiès que repartira le combat...  
Samedi 27 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :