Thierno Alassane Sall crache sur l'amnistie de complaisance : 'Des voleurs de coqs et de téléphones portables croupissent comme des sardines et là il s'agit de milliards'


À Touba où il effectuait une visite de courtoisie auprès du Khalife Général des Mourides, à une semaine du Grand Magal de Touba, Thierno Alassane Sall a clairement craché sur l'amnistie qui pourrait être accordée '' gratuitement '' à certains leaders politiques de ce pays. Il ne citera guère de noms, mais se dira opposé au fait d'accorder l'amnistie tous azimuts à des prisonniers reconnus coupables de détournements de deniers publics sans qu'ils aient, au préalable, payé ce qu'ils doivent au contribuable Sénégalais.

Pour lui,  ''c'est bon de dialoguer'', mais, souligne-t-il, '' le dialogue doit reposer sur la vérité et la justice." En termes plus clairs,  il n'est pas normal d'effacer des faits sans que les personnes concernées par ces faits n'aient été contraintes de payer ce qu'elles ont volé, si tant est leur culpabilité est avérée. Il donnera l'exemple de ces Sénégalais qui croupissent dans les geôles, entassés avec d'autres compatriotes comme des sardines, pendant des années, alors qu'ils n'ont dérobé que des téléphones portables et des coqs. Ainsi, souhaite-t-il que ces responsables payent d'abord les milliards qu'ils sont supposés avoir emportés avant de bénéficier d'une quelconque amnistie...
Jeudi 10 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :