Thérèse Faye Diouf sur la rencontre Macky / Wade : « cette réconciliation transcende même la politique... »

La directrice de l’Agence nationale de la Case des tout-petits et par ailleurs responsable de l’Alliance Pour la République Thérèse Faye Diouf s’est exprimée sur la réconciliation entre les présidents Macky Sall et Abdoulaye Wade dans un entretien accordé au journal l’As.


Thérèse Faye Diouf sur la rencontre Macky / Wade : « cette réconciliation transcende même la politique... »

L’As : En tant que mouride que vous inspire cette inauguration  grandiose de Massalikul ?

 

Thérèse Faye Diouf: L’inauguration de la mosquée Massilikul constitue un moment fort pour toute la communauté mouride. C’est le symbole de l’engagement des talibés pour l’accomplissement de l’œuvre de Serigne Touba. La philosophie du mouridisme est basée aussi sur le Ndigël et cela constitue véritablement une force pour les talibés que nous sommes et la construction de la mosquée en est une parfaite illustration. C’est l’occasion de magnifier l’œuvre de Serigne Touba qui continue d’inspirer chaque génération de talibés et de musulmans en général, au Sénégal et partout dans le monde.

Cette mosquée répond à la vision de Serigne Touba qui a toujours prôné le travail et l'autonomie. 

Ainsi les Talibés ont mobilisé les ressources et répondu massivement au Ndigël et appel des Khalifes pour réaliser cette belle mosquée à Dakar.  C’est dont tout un symbole des enseignements de Khadimou Rassoul. C'est par Dakar que Serigne Touba a été exilé au Gabon; aujourd'hui le monde viendra admirer cette magnifique mosquée dédiée au fondateur du mouridisme. 

La réalisation de cette merveille a coïncidé avec son magistère, donc il faut magnifier également l’engagement de Serigne Mountakha, le Khalife général des Mourides. A l’instar de ses prédécesseurs, il a poursuivi et terminé le projet qui s’est concrétisé par cette œuvre grandiose. C’est une véritable fierté pour nous et pour l’ensemble de la communauté mouride et aussi des musulmans du Sénégal, voire de la Ummah islamique toute entière.

 

L’As : Elle consacre les retrouvailles  Wade Sall. Qu’en pensez-vous ?

 

Thérèse Faye Diouf: C’est l’occasion de saluer ces retrouvailles père-fils. Comme vous le savez, le Président Abdoulaye Wade est comme un père pour le Président Macky Sall. Les deux hommes ont longtemps cheminé ensemble et Macky Sall a bénéficié pendant de longues années de la confiance de Wade qui lui a confié des postes importants au sein de l’Etat. Malheureusement, les aléas de la politique ont fait que Wade et Macky Sall ont été sans doute éloignés l’un de l’autre. Je suis à même de témoigner que le Président Macky a beaucoup de respect et d’admiration pour le président Wade.

 

Cette réconciliation transcende même la politique car il y va de l’intérêt du pays. Il aura sans doute fallu que ces retrouvailles aient lieu, ici, à Massalikul et nous ne pouvons que nous en réjouir et saluer toute la sagesse du Khalife général des Mourides pour avoir facilité ce rapprochement. Le rôle des chefs religieux dans notre société est important voire primordial car ils sont les gardiens du temple, des régulateurs et nous rendons grâce à Dieu d’avoir des hommes dont la foi et les enseignements continuent à inspirer les populations. 

Les chefs religieux sont véritablement des guides et nous devons prendre exemple sur eux.

 

Source : L’As

Samedi 28 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :