(Terrorisme) BIGOT SUR L'ALERTE AMÉRICAINE : '' Nous ne partagions pas leurs informations ''


La France, par l'entremise de son ambassadeur au Sénégal, continue d'assumer sa position réfractaire affichée lorsque les Américains ont alerté de l'imminence d'une attaque terroriste à Dakar. Christophe Bigot, invité du dernier numéro de '' Grand Jury'' pour 2017,  a tenu à rappeler que les États sont libres de croire à leurs sources d'informations et d'adopter les comportements qu'ils jugent nécessaires. '' Nous n'avons pas souhaité reléguer les informations, nous ne les partageons pas. Les Américains ont leur propre réseau d'informations... Nous n'avions pas d'éléments qui permettent de les valider. Ce ne sont pas des divergences, mais des différences. ''

Interpellé sur l'arrestation de supposés terroristes au Sénégal, l'Officiel français se voudra pragmatique, se félicitant de l'élargissement par Dakar, de son réseau d'alliance avec les États voisins et Américain. ''Je me félicite que les Jihadistes puissent être arrêtés et jugés. Personne n'est exempt des actes terroristes ''. Il encourage, en passant, ce combat qui est mené contre '' tous ceux qui déforment l'islam '' et ses enseignements...
Dimanche 31 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018