Terme Sud Ouakam : « Ni l’armée, ni le Cemga ne devait intervenir sur cette affaire qui est illégale » (Ousmane Sonko, Pastef-les patriotes)


Après une visite, ce lundi 12 octobre, auprès des 79 familles de Terme Sud à Ouakam expulsées par l’armée ces derniers jours, Ousmane Sonko a effectué une sortie pour se solidariser avec les victimes.

Selon le responsable politique et leader de Pastef-les patriotes, la manière dont sont traitées les familles de militaires à Ouakam est inadmissible. « Ce n’est pas une affaire de l’armée et son introduction dans ce dossier est un abus. C’est une escroquerie foncière ficelée par l’État à travers le ministère de l’urbanisme », a farouchement dénoncé le radical opposant au régime en place. 

Face à la presse, en début d’après midi, Ousmane Sonko a rappelé les différentes orientations qui sous tendent la position de l’État dans ce dossier qu’il qualifie de boulimie foncière.

Pour Sonko, l’État avait au préalable visé le terrain pour un lotissement administratif avec 150 terrains, ensuite l’espace a été vendu alors qu’on devrait consulter l’Assemblée nationale ce qui n’a pas été fait. Le régime a procédé par la suite à une vente de gré à gré a-t-il dit avant de qualifier la décision de justice rendue dans cette affaire de non droit.
Le terrain en question a été repris pour le projet « zéro bidon ville » en ciblant les quartiers Terme Sud, Terme Nord et un quartier de Grand Dakar, a révélé le leader de Pastef-les patriotes.

Pour Ousmane Sonko, le régime veut faire croire aux sénégalais que le problème résulte de logements de fonction, alors que c’est tout faux. Au contraire, le régime prépare toujours ses argumentaires pour chercher à défendre l’indéfendable dans ce dossier a indiqué le responsable politique. Il a toutefois invité les citoyens à participer au Téléthon ouvert pour assister les familles de Terme Sud.
Lundi 12 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :