Tène Faye, Inspecteur du travail : « 30 mois d'attente, et le gouvernement tarde à matérialiser les accords signés... Ce ne sont pas des revendications de conquête, mais de restitution »

Comme toute organisation syndicale, le syndicat des inspecteurs et contrôleurs du travail (SICT) a tenu ce samedi 13 juillet son quatrième congrès ordinaire. Ce congrès est une occasion privilégiée regroupant anciens et nouveaux évoluant dans l'administration du travail pour échanger sur l'avenir de leur secteur ainsi que les conditions de travail. En outre, la session sera le lieu de faire le bilan des trois ans d'exercice du bureau dont le mandat est arrivé à terme, et éventuellement de renouveler les instances dudit syndicat.
Par ailleurs, le secrétaire par intérim du SICT, Tène Faye a rappelé les points de revendication qui tardent jusque-là à être matérialisés. À en croire cet inspecteur du travail, des commissions ont même été créées afin de mettre sur la table les différents accords signés entre l'État et les organisations syndicales. Il s'agit du protocole de 2011 et le pacte national de stabilité sociale et d'émergence économique. Espérant un dénouement significatif de l'ensemble des revendications, Tène Faye de soutenir que "ce ne sont pas des revendications de conquête, mais de restitution".


Samedi 13 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :