Temps macabre en Guinée : Le FRAPP accuse Alpha Condé.


Le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine s'est de nouveau désolé de ces tueries en Guinée.
Guy Marius Sagna et ses camarades ont exprimé à nouveau toute leur solidarité aux frères et soeurs de Guinée devant la furie criminelle de Alpha Condé qui, selon eux,  "est prêt à marcher sur des cadavres (13 morts déjà) pour obtenir son troisième mandat illégal et illégitime".

La plateforme panafricaniste condamne dès lors ces actes de mépris et de violences qui ont conduit à la mort de toutes ces personnes. Une situation à laquelle, le Frapp porte un doigt  accusateur sur l'actuel président Guinéen Alpha Condé, qu'il accuse de vouloir faire un 3e mandat en modifiant la constitution.

Le Frapp tient à rappeler que "Alpha Condé est le principal responsable de ces assassinats".

Pour le Frapp, il est devenu clair que le slogan "Alpha Condé dégage !" est une exigence impérieuse.

Ces panafricanistes lancent un appel à la mobilisation à tous les démocrates africains pour faire face à "ce président qui massacre son peuple pour se maintenir au pouvoir".
Lundi 4 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :