Témoignage sur Iba Der Thiam : « Mon oncle m'a permis de m'habituer progressivement au port du voile » (Adji Mbergane Kanouté)


La parlementaire de la 13e législature, le coeur meurtri après le décès de l'historien  Iba Der Thiam, n'a pas oublié les bons moments passés avec son oncle. Adji Mbergane Kanouté reconnait en l'homme, quelqu'un d'universel avec une humanité, sans équivoque. "C'était un homme de valeur. Je me souviens même qu'il partageait ses repas avec le personnel de maison", se rappellera la vice-présidente du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

Dans un autre registre, Adji Mbergane Kanouté témoigne que, c'est par l'entremise de son oncle qu'elle commencé petit à petit à mettre le foulard sur la tête : " Il ne voulait rien nous imposer, mais pendant quatre ramadans, grâce à sa méthode de nous inviter à mettre sur la tête, un foulard, je me suis habituée à le mettre", renchérit la députée de la majorité.

Adji Mbergane Kanouté estime que c'est le Sénégal qui a perdu un homme d'une piété, d'une générosité et d'une grandeur considérables. 
"J'ai passé 10 ans sous son toit. Donc, c'est un homme que je connais bien. Il nous laisse orphelins à jamais, mais nous ne l'oublierons jamais dans nos prières" 
Mardi 3 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :