Télécommunications / Conseil de l’UIT : candidat à sa réélection, le Sénégal rassure son monde.


Dans le cadre de la campagne pour l’élection des membres devant siéger au Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le Sénégal, candidat à sa réélection est à fond dans la campagne électorale à Bucarest où va se dérouler le vote, le lundi 3 octobre 2022.

Autour de l’Ambassadeur du Sénégal en Pologne, Son Excellence Papa Diop qui couvre également la Roumanie, la délégation sénégalaise a convié les pays votants et les participants à la Conférence de Plénipotentiaires de l’UIT à une réception, le jeudi 29 septembre 2022, dans la capitale roumaine.

Une réception à laquelle a pris part le Secrétaire général sortant de l’UIT, le chinois Houlin Zhao, les Ministres en charge des Télécommunications et les Directeurs des Autorités de régulation de plusieurs pays africains et du monde. L’objectif étant de convaincre les pays électeurs à voter pour le Sénégal qui, cette année, veut faire mieux que lors des élections de 2014 à Séoul en Corée du Sud et 2018 à Dubaï aux Émirats Arabes Unis où il a été réélu haut la main. Il faut dire que pour convaincre les autres pays à voter en sa faveur, le Sénégal a mis les bouchées doubles.

En effet, en plus du Ministère de la Communication, des Télécommunications et l’Économie numérique et de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), les représentants du Sénégal venaient aussi de la Présidence de la République, de la Primature et du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Pour être réélu à l’issue du vote de lundi prochain, le Sénégal doit terminer parmi les 13 premiers pays de la région D, celle dédiée à l’Afrique. Mais il faudra batailler ferme, contre 16 autres pays africains, que sont l’Algérie, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Ghana, le Kenya, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Tunisie et l’Ouganda. Cependant l’espoir est bien permis, car le Sénégal est membre de l’UIT depuis 1960, siège au Conseil de l’Union Internationale de Télécommunications de 1972 à nos jours...
Vendredi 30 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :