Tchad / Emmanuel Macron met en garde le Fact : « La France ne laissera jamais personne remettre en cause ou menacer la stabilité et l’intégrité du Tchad »


Tchad / Emmanuel Macron met en garde le Fact : « La France ne laissera jamais personne remettre en cause ou menacer la stabilité et l’intégrité du Tchad »
 Le président français Emmanuel Macron est très remonté contre le Front pour l’alternance et la concorde du Tchad qui serait à l’origine de la mort du maréchal Idriss Déby Itno. En effet, alors qu’il prenait part ce matin à la place de la Nation aux obsèques du défunt président Tchadien, le président français s’est voulu ferme et catégorique : la France ne laissera jamais personne remettre en cause la stabilité et la cohésion sociale du Tchad.
 
« Il y a quatre-vingt ans, des soldats français ont porté l’idéal de la France. Ils étaient ici à vos côtés déjà, sur leur route, ils ont trouvé des frères d’armes tchadiens, Burkinabé, maliens, sénégalais et tant d’autres qui ont scellé à jamais un pacte, un serment de fraternité entre le continent africain et la France. Il nous appartient de faire vivre ce serment. C’est un serment de liberté, d’indépendance. La France ne laissera jamais personne le remettre en cause. Elle ne laissera jamais personne menacer ni aujourd’hui, ni demain la stabilité et l’intégrité du Tchad. La France sera également là pour faire vivre sans attendre la promesse d’un Tchad apaisé faisant une place à l’ensemble de ses enfants et de toutes ses composantes »,   mettra en garde le président Emmanuel Macron  à l'endroit des groupes armées du FACT.
 
En outre, le président français qui a appelé à l’unité du peuple tchadien, rappelle également que l’actuelle équipe a un important rôle à jouer dans la stabilité et l’inclusion du pays pour une transition démocratique au Tchad.
 
 
« La transition aura ce rôle à jouer. Pour la stabilité, l’inclusion, le dialogue et la transition démocratique, nous sommes et serons toujours à vos côtés. Cher Idriss, vous avez écrit une page indélébile d’amitié entre le Tchad et la France et j’en porte le souvenir d’un ami. Peuple de Tchad, on a aujourd’hui le viatique de bravoure, de paix, d’indépendance laissé par le président et maréchal Déby, unissez-vous dans ce souvenir afin de bâtir l’avenir que votre jeunesse mérite et comptez dans ce nouveau combat sur l’indéfectible amitié de la France », a souligné Emmanuel Macron dans un discours teinté d’émotion et de chagrin.
 
Par ailleurs, le président français n’a pas aussi manqué de rendre un vibrant hommage au maréchal tchadien en ces termes : « Je partage le deuil d’une nation touchée dans sa chair par le sacrifice de son premier soldat. Je partage aussi le deuil d’un ami et d’un allié fidèle. Car vous avez été l’un des premiers à répondre à l’appel des pays de la région pour défendre l’Afrique contre le terrorisme armé au Sahel. Idriss vous étiez un chef exemplaire et un chef courageux et vous aviez aussi la valeur de la diplomatie et de la coopération entre les hommes et les peuples. Vous aviez mis ces convictions au service du continent tout entier… »
 
Vendredi 23 Avril 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :