Tanor sur la grâce annoncée pour Khalifa Sall : « Je ne souhaite la prison à personne, surtout... »


Ousmane Tanor Dieng a rebondi sur l'appel au dialogue lancé encore hier par le Président Macky Sall. Qui plus, au moment où des informations font état d'une éventuelle grâce pour Khalifa Sall à la veille de la fête de l'indépendance. "La grâce est une prérogative du président de la République, mais, je ne souhaite la prison à personne surtout quelqu'un avec lequel on a cheminé aussi longtemps. Khalifa Sall, c'est le Président Abdou Diouf même qui me l'a confié.
Donc, c'est avec déchirement que je le vois dans cette situation" note le président du Haut conseil des collectivités locales. Le dialogue est entamé au Parti socialiste. Nous y invitons Khalifa Sall. Il n'y a pas d'exclusion. C'est un appel inclusif que je lance à l'ensemble des socialistes de cœur ou de raison. J'ai dit à mes camarades qu'il faut faire preuve de tolérance, de générosité et l'histoire de notre parti est faite de scission, de retrouvailles, de division", d'après OTD.
Mercredi 3 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :