Tambacounda / BFEM 2021 : K. N. voulait composer à la place de sa tante, elle finit au commissariat.


Après Louga, où un garçon a voulu passer le Bac à la place de sa copine, c’est au tour de la région de Tamba de vivre une situation similaire.

En effet, une candidate a été arrêtée ce matin au centre Jean XXlll de Tambacounda. Cette dernière voulait composer à la place de sa tante. Elle est présentement placée en garde à vue au commissariat de Tamba.

Elève de classe de terminale dans un établissement privé de Tambacounda, K. N. a été démasquée en voulant composer au nom de sa « tante ». Les faits se sont produits au centre du collège Jean XXIII (Tambacounda) au jury N°1 où « la candidate » s’est présentée lundi 9 Août 2021, le premier jour du BFEM, pour demander son numéro de table au président du jury,  B. Diouf.

Elle a fait savoir à ce dernier qu’elle venait de Thiès. Le doute s’est installé dans la tête du chef de centre au moment de l’identification. Mais elle présentera la carte scolaire de la vraie candidate, sans la photo. Malheureusement, elle n’a pas échappé à la vigilance des surveillants qui se sont rendus compte de la triche.

Informées, les autorités compétentes ont averti la police qui a procédé à l’interpellation de la fille en question. Devant les enquêteurs, elle a avoué venir composer au nom de sa tante qui cherche obstinément ce diplôme.

D’ailleurs, la vraie candidate a également été appréhendée par la police. Il faut noter que la fausse candidate  est une ancienne élève de ce collège Jean XXIII où elle a décroché son Bfem... 
Mardi 10 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :